Veuillez trouver une version imprimable ici : Jeudi 25 juin no. 100

Martin Luther (1483-1546): Ni or, ni argent

Je ne veux, Seigneur, ni or ni argent :
donne-moi une foi ferme et inébranlable.
Je ne cherche Seigneur ni plaisirs,
ni joies de ce monde :
console-moi et affermis-moi
par ta sainte Parole.
Je ne demande ni honneur
ni considération du monde
qui ne peuvent en rien me rapprocher de toi :
donne-moi ton Saint-Esprit
pour qu’il éclaire mon cœur,
me fortifie et me console
dans mon angoisse et ma misère.
Garde-moi jusqu’à ma mort
dans la vraie foi
et la ferme confiance en ta grâce.

 

Extrait de 52 méditations et prières de Martin Luther (Concordia, Paris, 1983)

Ô Père, encourage et fortifie par ta sainte Parole
l’homme faible que je suis. J’ai souvent de la peine à
accepter ta volonté pour moi. Donne-moi la force, Père,
d’être obéissant pour ne pas succomber à la tristesse. Amen.

Père céleste, nous te recommandons tous ceux qui s’efforcent
de triompher de leurs angoisses. Affermis ceux
qui résistent encore, et viens à nouveau en aide à ceux
qui sont tentés. Amen.

Bon Père céleste, je viens à toi et je te supplie de me
pardonner, non parce que je puis étaler devant toi mes
propres mérites, mais parce que tu l’as promis par serment,
en sorte que je n’ai pas le moindre doute quant
à ta volonté de me pardonner et de m’accueillir. Amen.